search_left
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Pour que le Théâtre aille vers le public, en conciliant toutes les générations…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 
« En Afrique, on ne sépare pas les petites des grandes oreilles »


 Prince BILAU  Yaya Georges


 

. Spectacles tout public .

 

L'HOMMIGRANT

 

L'Immigration

comme vous ne l'avez jamais vue

 

 

Les migrants !
Sujet, ô combien sensible.
Leur point commun à ces migrants ? : ils ne sont pas d’ici !

A Jolie-Ville-City, certaines personnes ne se privent pas de le rappeler et d’exprimer leur inquiétude à recevoir toute la misère du monde. Alors que d’autres, sur le terrain, tentent simplement d’accueillir avant de juger.

Bon gré, mal gré, chahutés par leur destin, Umbapou, Louna, Moustafa et Bintou, tous nés quelque part, se retrouvent en situation d’immigrés à Jolie-Ville-City. Qu’ils y croisent, alors, Mme Finefleur ou Mr Lelouch, leurs sorts en seront changés…

Au nom de qui ? Au nom de quoi ? L’hommigrant est un spectacle qui aborde de façon fantaisiste la thématique délicate de l’immigration. Et si parfois le rire tourne au jaune, n’oubliez pas, au final, d’en sourire !

 
Vign_L_Hommigrant_1
 
 AVEC
Fardi  MADI
Donald  DIAMESSO
Peter  LEMA
Laurence  GUYARD
Laurent  BAUSSAY
Carolane  CHARRIER
Joseph-Antoine BRECHET

AUTEUR
 Didier TESSON
 
 MISE EN SCÈNE
Prince Bilau Yaya Georges 

  Durée: 1h

 

L'HÉRITAGE PERDU DE MABI ET MIKO

 
Vign_Affiche_MABI_et_MIKO
 
 

Conte Musical congolais

pour grands et petits à partir de 8 ans
  


«Si tu te montres dur et impitoyable envers autrui, ne t’attends pas à ce que l’on soit bon avec toi.»
 


Ce proverbe est le déclencheur de l’écriture de ce conte. Une fable comique à travers des situations quotidiennes : 2 frères qui se disputent : le respect de la chose d’autrui, un souvenir, un héritage, quelque chose qu’on aimerait garder toute sa vie pour sa descendance. Une escalade de situations que vont traverser les deux héros.

Le décor, symbole de la forêt africaine, plonge le spectateur dans l’univers imaginaire de ce conte africain. 
Une mise en scène épurée une musique envoûtante, des pas de danse rythmés par des battements de mains ou de pieds, des comédiens et musiciens qui portent aujourd’hui, la parole d’hier…

 
Vign_DSCF0202
 
AVEC
Peter LEMA ou Jean-François JOUATTE
Benjamin SIMBA ou Laurent NDANKWOM
Georges PRINCE BILAU YAYA
Charles GIRAUD ou Fabrice AB DALLAH
 
MISE EN SCÈNE
Georges PRINCE BILAU YAYA
  
Durée: 50mn
 
AVEC
Peter LEMA
Benjamin SIMBA
Hubert MAHELE
Jean-François JOUATTE
Laurent NDANKWOM
Annie BOZO
Jeannette MARTY
Georges Prince BILAU YAYA 

 
MISE EN SCÈNE
Georges PRINCE BILAU YAYA
 

 
Durée : 1 h
 

LA DERNIÈRE GOUTTE

 
Vign_Affiche_La_Derniere_Goutte
 Prix du Meilleur Metteur en Scène Grands Prix d’Afrique Théâtre Francophone 2010
 
 
Spectacle en 2 ou 3 parties

. Partie 1 : La dernière goutte

. Partie 2 : Où est la clé ?

. Partie 3 : le spectacle peut servir de support à une conférence et/ou un débat sur l’eau et l’environnement.


 
Vign_Derniere_goutte_1
 

LES PRÉCIEUSES AFRICAINES

 
Vign_Affiche_Les_Precieuses_Africaines
 
 

ADAPTATION ?

RE-VISITATION ?

 


Des Précieuses ridicules aux Précieuses Africaines…
A travers le monde, à travers les âges, cette histoire est universelle.
Une ré-visitation pleine d’originalité et de fantaisie, composée avec les comédiens français, africains ou d’ailleurs. Le texte original de Molière subit quelques petites transformations, pour en faire une version moderne et africaine. Une mise en scène colorée et pleine de gaieté… Et surtout de la mondanité congolaise… Les boubous et djellabas africains actuels remplacent les costumes du XVIIème siècle, mais la satire de la société reste la même.

 
AVEC
 Annie BOZO
Georges Prince BILAU YAYA
Peter LEMA
Laurent NDANKWOM
  


AUTEUR
 Laurent NDANKWOM 


MISE EN SCÈNE 
 Georges Prince BILAU YAYA

Durée: 1h

 
 
 
Les Précieuses Africaines
vign3_Photo_6_LPA
Les Précieuses Africaines
vign3_Photo_7_LPA
Les Précieuses Africaines
vign3_Photo_8_LPA
Les Précieuses Africaines
vign3_Photo_9_LPA
 

La tête de l'emploi

 

FORMATION INTERACTIVE !


Résumé

Madame Janceigne anime une session de formation autour de la préparation, ou plutôt des pièges à éviter lors des entretiens d’embauche. Pour ce faire, elle s’adresse tant aux comédiens participant à cette session qu’au public venu assister au spectacle.


De l’entretien face à face à celui téléphonique, en passant de la poignée de main, aux trois premières minutes, sans oublier le message de votre répondeur, rien n’est laissé au hasard pour chaque candidat désireux de décrocher le poste convoité !


De l’humour, de la dérision et de la pédagogie !

 

Description


1er temps :

Les comédiens jouent une 1re fois la scène, puis le coach (l’animateur) médiateur intervient, invitant le public (spectateur) à s’exprimer sur ce qu’il vient de voir, à donner ses solutions, ses contre propositions, face à une séquence volontairement laissée en suspens.


2e temps :

On rejoue alors la scène (séquence) initiale en intégrant les différentes contre propositions et s’ils y consentent avec la participation active de ceux qui sont intervenus. Ils deviennent ainsi ACTEURS de leurs propres suggestions.


 
AVEC
 Hélène PETIT
Thierry HÉRITEAU
Sindy CHATHUANT
 
AUTEUR
Didier TESSON

MISE EN SCÈNE  & COACHING
 Prince BILAU YAYA Georges


Durée : 1h30

 
 
 

Viol à perpétuité

 
Vign_00

La mentalité macho patriarcale reste profondément ancrée, même chez les gens qui se voudraient impartiaux et ouverts en France à notre époque.


RÉSUMÉ

 

·         Nouvelle de Guy de Maupassant

Une petite fille violée par un domestique, sera pour cela considérée comme une coupable et une pestiférée même jusqu’au jour de son mariage avec un jeune homme évolué. Elle en mourra, par suicide désespéré...

 

Extrait : 


Le Juge : Madame …

La Plaignante Mademoiselle !

Le Juge : Je vous en prie …

La Plaignante : Ce n’est pas la même chose, épargnez-moi ce symbole de la subordination matrimoniale de la femme

Le Juge : J’essaye simplement de vous désigner comme l’usage et la civilité le voudraient.

La Plaignante : Comme le voudrait cette fabuleuse et extraordinaire histoire du jardin d’Éden qui soutient qu’une seule cote de l’homme avait suffi pour créer la femme...

 

AUTEUR
Kalomé BOTOWAMUNGU

MISE EN SCÈNE
PRINCE Bilau Yaya Georges

 
Viol à Perpétuité
vign3_10
Viol à Perpétuité
vign3_11
Viol à Perpétuité
vign3_12
Viol à Perpétuité
vign3_14
Viol à Perpétuité
vign3_15
Viol à Perpétuité
vign3_16
Viol à Perpétuité
vign3_17
Viol à Perpétuité
vign3_18
Viol à Perpétuité
vign3_19
© 2014
Créer un site avec WebSelf